Le ticket de caisse est utile aussi bien pour un commerçant que pour le client. D’une part, il sert de preuve de passage de la clientèle au sein de l’établissement, et d’autre part de preuve de paiement. Ainsi brièvement décrit, le ticket doit donc toujours être imprimé avant le départ du client, d’où la nécessité d’avoir une imprimante de caisse adaptée.

Qu’est-ce qu’un ticket de caisse ?

Le ticket de caisse est le morceau de papier récapitulant les articles (biens ou services) achetés auprès d’un commerçant, à l’instar d’un restaurateur. Son impression nécessite l’utilisation d’une imprimante conçue à cet effet, connectée à la caisse enregistreuse.

Premièrement, un ticket de caisse est une preuve d’achat. Sur celui-ci figurent les coordonnées du vendeur et donc du professionnel qui a vendu les prestations. Y sont également indiqués le nom et la quantité de chaque article. On verra afficher en outre, le prix hors taxe et toutes taxes compris des achats, ainsi que la date et l’heure du passage en caisse. Enfin, le ticket de caisse comporte obligatoirement le numéro de la transaction et les réductions de prix éventuelles. Comme le rappelle Waapos, depuis le 1er Janvier 2018 tous les commerces sont obligés de vous donner un ticket de caisse peu importe le montant de la transaction. En effet même pour acheter sa baguette de pain, le boulanger se doit d’être équipé d’une caisse enregistreuse qui imprime le ticket de caisse.

A quoi sert une imprimante ticket de caisse ?

L’imprimante de ticket de caisse est un périphérique indissociable d’une caisse enregistreuse, quelle que soit la génération de celle-ci. Qu’elle soit mécanique, électronique, ou tactile, on en a besoin pour imprimer les tickets. De ce fait, l’imprimante doit pouvoir répondre à un certain nombre d’exigences aussi bien pour le client que pour le commerçant. Par ailleurs, l’imprimante ne sera pas qu’un simple appareil dans le paysage du commerce. La clientèle attache également de l’importance à la rapidité du dispositif, autant que le commerçant lui-même. Pour cela, l’on veillera donc à choisir une imprimante qui saura être à la hauteur des espérances de tous, non seulement en efficacité, mais aussi en durabilité. Le graphisme et la qualité d’impression auront également leur pesant d’or. Pour ce faire, on veillera à ce que l’imprimante soit compatible avec le logiciel utilisé sur la caisse enregistreuse. En particulier s’il s’agit d’un modèle tactile ou sur tablette.

Pourquoi doit-on garder le ticket de caisse ?

Le ticket de caisse est une preuve physique de l’achat d’un client. C’est donc une preuve commerciale. Il s’agit par ailleurs d’un document fortement utile pour le service de la comptabilité. Par ailleurs, il est recommandé de le garder soigneusement durant deux ans.

Toutes les informations communiquées sur un ticket de caisse sont officielles et légales. Par ailleurs, ces renseignements sont nécessaires lors des contrôles fiscaux. Voilà pourquoi il convient d’acquérir également un logiciel de caisse enregistreuse certifiée en France pour ne rencontrer aucun problème lors des vérifications fiscales.

De nos jours, il existe également des applications capables d’envoyer directement le ticket de caisse par courrier électronique. Ce qui n’empêche pas le commerçant de délivrer la version physique. Généralement, le ticket électronique est transféré au département comptabilité de l’enseigne en fin de journée, avec tout le récapitulatif des transactions effectuées dans la journée. L’on parle de la dématérialisation du ticket de caisse.