Le locataire peut-il faire appel à un serrurier sans l’accord du propriétaire ?

Le locataire peut-il faire appel à un serrurier sans l’accord du propriétaire ?

Comme le propriétaire, le locataire peut être confronté à un problème de serrurerie, l’amenant à devoir appeler en urgence (ou non) un serrurier de proximité. Doit-il obtenir l’accord du propriétaire ? Comment doit-il agir ?

Le changement de serrure par le locataire, un besoin de sécurisation

Lorsque vous êtes propriétaire, vous pouvez appeler un serrurier pour un changement de serrure sur Paris , sans avoir à vous poser de questions. Qu’il s’agisse de votre résidence principale ou de votre résidence secondaire, vous décidez ainsi pour un bien immobilier, qui vous appartient. En revanche, lorsque vous êtes locataire, la question peut se poser sur la légitimité et la légalité d’une telle décision. Cependant, lorsqu’en tant que locataire, vous prenez possession de votre nouvel appartement (ou de votre maison), vous pouvez ressentir le besoin de vous protéger, en craignant, par exemple, que d’anciens locataires aient conservé des clés de ce logement.

Vous pourrez alors demander un changement de serrure à un serrurier, sans pour autant obtenir l’assentiment de votre propriétaire. Les règles de courtoisie impliquent néanmoins que vous l’avertissiez. Il est à noter, que la loi interdit à tout propriétaire de conserver un double des clés pour un bien immobilier, qui est mis en location. Dans ce cas-là, le locataire sera seul responsable du paiement de la facture du serrurier, le propriétaire ne pouvant pas être mis à contribution. Ce besoin de sécurisation pourra se rencontrer lors de l’entrée dans les lieux mais pourra également se faire sentir à un moment ou à un autre.

Les obligations du locataire lorsqu’il appelle un serrurier pour changer une serrure

Lorsqu’il prend possession de son logement, le locataire signe un état des lieux conjointement avec le propriétaire. Cet état des lieux décrit tous les équipements et les accessoires présents dans l’habitation. Le locataire n’a pas le droit, aux termes de la loi de 1989, d’effectuer des transformations de ce bien sans l’accord de son propriétaire. Cependant, le changement de serrure n’est pas considéré, par la Jurisprudence, comme une modification de ce bien. Cependant, l’état des lieux précisera l’état de la serrure (notamment de la porte d’entrée) ainsi que le nombre de clés remises au locataire lors de son entrée dans les lieux.

Il appartiendra alors au locataire de remettre lors de son départ le même nombre de clés. En revanche, si le locataire doit changer la serrure en raison de son état ou de sa vétusté, alors la responsabilité du propriétaire pourra être remise en cause. Le locataire pourra alors exiger la prise en charge de ce changement de serrure par le propriétaire, puisque le bon fonctionnement des serrures relève de la responsabilité du propriétaire.

Les autres relation propriétaire – locataire avec une entreprise de serrurerie

Dans ce cas précis, le locataire devra néanmoins prévenir le propriétaire avant de faire intervenir un serrurier. Le propriétaire pourra alors comparer les tarifs du serrurier à Paris avant de donner son accord pour une intervention. Le serrurier pourra intervenir dans d’autres situations, que celle présentée ci-dessus.

En tant que locataire, vous pouvez égarer vos clés ou vous les faire dérober, et ainsi souhaiter appeler un serrurier pour qu’il puisse procéder à une ouverture de porte à Paris. Ce dernier sera peut-être dans l’obligation de changer la serrure, pour donner suite à cette perte (ou à ce vol) pour éviter tout risque de cambriolage ultérieur. Les règles ne changent pas, et c’est au locataire qu’il appartiendra de s’acquitter du paiement de la facture du serrurier. En revanche, dans ce cas précis, il pourra éventuellement faire appel à sa compagnie d’assurances, pour que cette dernière prenne en charge tout ou partie de ces frais de serrurerie. Il est à noter que certaines cartes bancaires sont assorties, dans leurs conditions générales, d’une assurance « perte ou vol de clés ». On retrouvera la même procédure et les mêmes règles lorsqu’il s’agit de faire intervenir un serrurier après une tentative d’effraction, afin qu’il sécurise votre habitation.

Enfin, une compagnie d’assurances peut demander à ce que vous installiez des équipements de sécurité pour pouvoir bénéficier de toute l’étendue de ses garanties. Si vous êtes locataire, il vous appartiendra donc de faire changer la serrure de votre logement par exemple, en demandant au serrurier d’installer une serrure certifiée A2P (c’est une des demandes récurrentes des compagnies d’assurance).